Un long chemin…

index.jpg

Vu que j’ai effacé mes précédents articles traitant ce sujet.

Je reviens sur mon parcours… Je n’ai jamais été mince.

Étant sportive cela ne me dérangeait pas, car du coup j’étais assez musclée. Bon évidemment j’ai eu ma période ado où je voulais être plus mince, j’ai fait des minis régimes de 2 jours.

Bref pas maigre mais je faisais un 36, taille qui me satisfaisait pleinement!

J’ai toujours aimé faire du sport, même à l’école.

En dehors j’ai fait de l’équitation jusqu’à 12 ans je crois, j’ai du arrêter car c’est un sport excessivement cher…

Ensuite je suis passée à l’athlétisme (6 heures par semaine), j’étais vraiment heureuse dans ce sport. Le dépassement de soi, la vitesse… mon domaine de prédilection c’était le saut de haie.

Mais le coach aimait qu’on fasse des courses d’endurance, je n’aimais pas vraiment cela n’ayant pas énormément de souffle.

Allez, une petite anecdote… que j’avais dit que je raconterai…

Une course à Gournay sur marne (pour ceux qui connaissent), on m’avait dit 3 petits kilomètres (finger in the nose), c’était ma première course. Et là à 13 ans j’ai vécu à la fois l’enfer et le paradis sur terre.

Déjà clairement je n’étais ABSOLUMENT PAS prête. Ensuite il y avait des montées, des descentes, quand je repasse par le lieu de la course je me dis… les BOURRIQUES quand même!

Arrivée au 4éme kilomètres, là… le désarroi, les larmes me coulent… « c’est quoi ce délire???? » elle finit où cette foutu course??

Je vois des gens mais c’est chacun pour soi, je suis jeune j’ai 13 ans je suis seule fasse à moi même je veux abandonner, je vais abandonner, je marche, je m’arrête s’en ai de trop!

Le parcours est mal indiqué un monsieur me dit « c’est par là , tu dois prendre cette route, tu es presque arrivée ne te décourage pas », je ne me souviens pas de cette personne mais il m’a redonné espoir, je me dis j’ai pas le droit d’abandonner…

Je repars, je ne serai dire pendant combien de temps mais moins d’un kilomètre. ET PUIS,  Oh je vois le stade, je vois des gens et là… je me revois encore comme dans un rêve… je commence à piquer un sprint de malade, j’entends mon prénom, je vois que je dépasse des gens (mais ils étaient où eux???mais je m’en fiche de ces gens je veux arriver le plus vite possible) bref je dépasse, je dois arriver!

Je pète littéralement les plombs, je cours comme si on me poursuivait! je passe la ligne d’arrivée mon prof est là avec des adultes faisant athlétisme avec moi, ils n’en reviennent pas.

On me donne un verre de jus d’orange, je bois une gorgée et là…… je vomis tripes et boyaux!

La course pour moi est une belle expérience de vie… on passe par toutes les étapes et le maitre mot est « NE RIEN LÂCHER! ».

Si je raconte cela c’est que j’ai envie de redevenir ce ptit bout de femme qui va au delà de ce qu’elle pense pouvoir aller…

Bref ensuite vient ma vie de jeune adulte, j’ai un travail assez physique et que j’aime donc mon poids se maintient même si à une période je prends 10 kilos que j’arriverai à dégager sans peine en faisant des efforts.

23 ans vient ma première merveille mais avec elle 35 kilos… je suis dans l’euphorie je suis maman, j’allaite, je suis grosse je m’en fou je suis maman!

Puis je veux bb 2 mais avec ce poids en plus hors de question. Je perds EXTREMEMENT VITE mon surpoids.

En même temps je tombe enceinte et je ne prends que 10 kilos, j’accouche et je suis seulement à 6 kilos de mon poids normal, je les perds en faisant le régime Dukan (quelle GROSSIÈRE ERREUR, je perds mais me rend malade en même temps)

Puis, je tombe enceinte et perd le bébé très tôt, j’avais pris du poids et ne le perdrait pas!

 Quatrième grossesse, je frôle un poids inimaginable pour moi mais qui restera!

Je tombe enceinte de mon dernier et là je ne prends pas de poids mais depuis je ne perds pas, j’essaye les régimes en vain, c’est la cata!

Puis octobre je vais voir une naturopathe, car à 33 ans il est hors de question que je subisse ma vie, que je supporte ce poids.

Elle me fait suivre une alimentation de type chrono-nutrition, je perds quasiment 5 kilos en 1 mois… et me remet à faire régulièrement de l’exercice.

Plus tard je vous partagerai mes semaines de sport…


 

  • Voici mon article sur les compléments alimentaires que j’ai du prendre pendant 3 mois: ici
  • Et celui de ma montre : ici
Publicités

6 réflexions sur “Un long chemin…

  1. Salam aleikoum ma soeur. SoubhanaAllah j’apprécie énormément ton blog j’en apprend tous les jours aussi bien concernant l’IEF mais pas que… j’aime ta prise de conscience et ta quête dans ton équilibre personnel… mashaAllah je me retrouve dans beaucoup de tes dires. Qu’Allah Soubhanahou te protège ainsi que ta chère famille. Merci de nous en faire partager.

    Fatema R

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s