Vaux-le-Vicomte

IMG_2604

En début d’été, nous sommes allés à Vaux-le-Vicomte.

Un château se trouvant à Maincy dans le 77.

J’y suis allée, en primaire, et dès le passage du portail, j’en étais émerveillée.

Je ne sais pas pourquoi, pourtant, avec ma mère, nous en avons visité des châteaux!

Mais, celui-ci m’a toujours plu.

Je vous mets le lien du site ici

En prime, les enfants ont eu la chance, que mamie leur offre, de pouvoir se costumer, pendant la visite du château ici

Pour faire la visite des jardins, nous avons opté, pour faire le tour, une voiturette de golf. Club car

C’était fun! Et faut dire, qu’on n’aurai jamais fait le tour entier avec le bibou, d’à peine 3 ans.

Nous avons fini, par la visite du musée des équipages ici


 

L’histoire de ce domaine:

Nicolas Fouquet est né en 1615. En 1653, il est nommé surintendant des Finances. Il a pour mission, de rétablir les finances de l’état, mises à mal par la guerre de 30 ans. Il y parviendra.

C’est un homme qui aime et aide financièrement, les métiers des arts et des lettres. Dans ses amis, on retrouve: La Fontaine, qui aura d’ailleurs son cabinet privé au château, mais aussi Madeleine de Scudéry, Scarron et la Marquise de Sévigné. Il suivra de près Molière, Corneille et Perrault.

En 1641, il achète le domaine de Vaux-le-Vicomte, qu’il va restaurer avec l’aide de l’architecte Louis le Vaux, du décorateur Le Brun, et du jardinier-paysagiste Le Nôtre.

Ils vont ensemble, transformer l’ancien manoir, en somptueux château.

En 1661, Colbert est recommandé, par le roi, pour collaborer avec Fouquet.

Hors ce dernier veut évincer Fouquet.

Il va, petit à petit, mettre le doute dans la tête du roi.

Louis XIV va le traduire en justice.

Fouquet demandera de retourner, une dernière fois, à Vaux-le-Vicomte pour organiser une fête, en l’honneur de Louis XIV.

Le 17 août 1661, une fête encore inégalée s’y déroula.

Voltaire dira: « Le 17 août, à 6h du soir, Fouquet était le roi de France, à 2h du matin, il n’était plus rien. »

Le 5 septembre, sur ordre de Louis XIV, d’Artagnan arrête Fouquet.

Dès lors, le roi ne cessera de fabriquer des preuves, des pièces d’archives seront détruites…

Il sera accusé de détourner de l’argent, de dépenser l’argent de l’état,  d’avoir eu de nombreuses aventures extra conjugales.

Le roi cherche à faire exécuter Fouquet, d’ailleurs, il n’aura même pas le droit d’être représenté par un avocat.

Le procès durera 3 ans.

Les juges se prononcèrent pour un bannissement, mais le roi refuse catégoriquement cette sentence.

Il voulait obtenir la peine du mort. Du coup, il sera emprisonné à vie, à Pignerol.

Il y meurt en 1680.

Sa femme et son fils récupéreront le domaine  en 1673.  Bien évidemment, le roi n’oubliera pas de réquisitionner ou acheter les plus belles décorations du château.

Le château sera nommé Vaux et sera habité, par Hector de Villars, en 1712.

Quand, il mourut, son fils en hérita, mais le céda au Duc de Praslin.

En 1793, l’ordre de démolition de Vaux est donné, mais la duchesse de Praslin, demande un délai, pour détacher les plafonds, peint par Charles Le Brun.

Entre-temps, il y eu la révolution et Vaux fut sauvé!

En 1847, le 5ème Duc de Praslin: Théobald, décide de rendre le château aussi beau qu’avant.

Malheureusement, il est pris d’un coup de folie et assassine sa femme, puis se suicide.

L’ainé des enfants, décidera de mettre aux enchères le domaine, en 1875.

Alfred Sommier l’achète. La première chose qu’il fit, est de rendre son nom: Vaux-le-Vicomte.

Il lui redonne toute sa beauté, et le remeuble dans un style XVIIème siècle, puis ressuscite le jardin de Le Nôtre.

Il va inviter tous les amateurs d’arts, à venir au château.

Son fils Edme Sommier, complétera l’œuvre de son père.

Sa femme, Germaine Casimir-Perier, fonde et dirige à Vaux -le-Vicomte, pendant la 1ère guerre mondiale: l’hôpital auxiliaire numéro 23.

Entre les guerres, elle accueillera des colonies de vacances pour les enfants déshérités de la Vilette.

Elle veillera sur le château après la mort de son mari , jusqu’en 1967.

Patrice et Cristina de Vogüe, en assurent la relève, c’est aussi à partir de 1968, que le château et les jardins sont ouverts en permanence au public.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

2 réflexions sur “Vaux-le-Vicomte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s